ACCUEIL * VIE DU GROUPE * AGENDA * ACTUALITE * RECHAUFFEMENT * RADIOACTIVIE * PARC NUCLEAIRE * DECHETS * SECURITE * PETITS CONSEILS * INFO-ENERGIES * ALTERNATIVES * NEGAWATT * LIENS

 

Agenda à avenir

 

Anagramme du 14 mars 2015

 

 

Contre l'EPR, pour une nouvelle politique énergétique en s'appuyant sur le scénarion Négawatt: Rien n'est gagné, après un véritable succès le 11 mars 2012 dans la Chaîne Humaine entre Lyon et avignon avec 60 000 personnes qui se sont mobilisés tout au long des 250 km, nous devons responsabiliser les hommes politiques.

Seule une politique volontariste et forte en faveur de la sobriété, des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique garantira la préservation de l'environnement, l'avenir des générations futures et l'indépendance énergétique de la France.

Le drame de Fukushima le 11 mars 2011 nous rappellent combien il est urgent de sortir du nucléaire, et donc de ne pas réinvestir à perte.

Des alternatives volontaires sont en marche, à tous les niveaux. Pour votre électricité, vous pouvez vous approvisionner chez ENERCOOP.

 
  Les actions passées :
6 mai 217
Fête de l'Environnement à Corbas, organisée par l'Association de Protection de l'Environnement de Corbas (APECo) et pour fêter ses 30 ans d'existence.
Nous étions invités à tenir un stand, (avec entre autres, l'association " Toits en Transition - l'Energie solaire citoyenne - Métropole de Lyon ", " Enercoop Rhône-Alpes "), nous pour informer sur les risques du nucléaire dans notre région. Les gens étaient surtout intéressés par les énergies renouvelables, et surtout par le documentaire de Marie Monique Robin " Qu'est-ce qu'on attend ? " qui a été projeté à cette occasion. La salle était pleine.
26 avril 2017

26 avril à Genève : La vigie antinucléaire a fêté ses dix ans et s'arrête. Depuis le 26 avril 2007, les militants de la "Vigie d'Hippocrate" d'IndependentWHO - Santé et Nucléaire (IWHO) se sont relayés quotidiennement devant le siège de l'Organisation Mondiale de la Santé, à Genève, pour demander à l'OMS de "dire la vérité sur les effets sanitaires" des rayonnements ionisants, notamment pour les victimes des retombées des essais nucléaires militaires et des catastrophes de Tchernobyl et Fukushima. Au bout de dix ans de protestation silencieuse, les vigies constatent que "le déni officiel reste entier, en dépit des témoignages des victimes et des publications scientifiques indépendantes qui le prouvent". Le collectif a décidé de poursuivre son combat "pour la vérité et la santé" sous d'autres formes. Pour marquer la fin de ses dix ans d'action, IWHO a organisé divers événements devant l'OMS,
- vigie,
- Inauguration de la stèle érigée pour les victimes du nucléaire, en présence de Rémy Pagani, conseiller administratif de la Ville de Genève; Jean Ziegler, vice-président du comité consultatif du Conseil des droits de l'homme de l'ONU; Annie Thébaud-Mony, directrice de recherches honoraire à l'INSERM et porte-parole de réseaux citoyens en lutte pour la santé au travail; Roland Desbordes, président de la Criirad; Anne-Cécile Reimann, présidente de Contratom, et Paul Roullaud, initiateur de la Vigie.
- Remise à l'OMS du livre de Wladimir Tchertkoff, The Crime of Chernobyl - the Nuclear Gulag. Voir le déroulement sur le site : (http://independentwho.org/fr/2017/04/30/fin-de-la-vigie/) Parallèlement, organisé par Contratom,
- un rassemblement devant le Consulat de France, avec prises de paroles par Anne-Cécile et Joël, concernant la centrale nucléaire du Bugey.
- puis, une lettre précisant les menaces dues à la Centrale du Bugey et demander son arrêt, l'accident étant de plus en plus probable, a été remise au Consul par Anne-Cécile.
Un grand merci à nos amis de Contratom pour leur accueil, et le buffet offert, très apprécié, qui a occasionné un moment d'échange très convivial, à quelques mètres du Consulat, des policiers et autres vigiles ! Au final vers 18h: Marche antinucléaire depuis la place des Nations, jusqu'au monument National. Trois personnes de Rhône-Alpes Sans Nucléaire y étaient présentes (Christiane, Sylvie et Franceline)

Jeudi 20 avril 2017
En commémoration de la catastrophe de Tchernobyl, au cinéma Le Zola à VILLEURBANNE nous avons présenté, avec la collaboration du cinéma, " LA SUPPLICATION " Ce film de Pol Cruchten d'après " La Supplication " de Svetlana Alexievitch ne parle pas de Tchernobyl, mais du monde de Tchernobyl dont nous ne connaissons presque rien. Des témoignages subsistent : des scientifiques, des enseignants, des journalistes, des couples, des enfants, … Ils évoquent ce que furent leur quotidien, et puis la catastrophe. Leurs voix forment une longue supplication, terrible mais nécessaire, qui dépasse les frontières et nous amène à nous interroger sur notre condition. Nous étions une trentaine de personnes à regarder le film puis ensuite discuter pendant 40 minutes ;
18 mars 2017
En commémoration de la catastrophe de Fukushima avec les autres groupes de la coalition Stop Bugey, nous avons occupé 5 ponts de Lyon afin de sensibiliser la population de lyonnaise aux dangers courus du fait de la centrale du Bugey à 30 km en amont de Lyon. Notre groupe s'est tenu sur le pont de l'Université de 13h à 17h avec de grande banderoles et une distribuant le tract "Aux portes de Lyon, une vieille centrale nucléaire nous menace - Site nucléaire du Bugey ". Les 5 groupes se sont ensuite rejoins place Louis Pradel pour un discours de conclusion et l'audition d'un groupe de victimes japonaises présent à Lyon.
3, 4, 5 mars 2017
Primevère : comme chaque année nous avons tenu un stand au salon Primevère les 3, 4 et 5 mars 2017. Le groupe SDN Bugey est venu nous aider. Avec SDN Bugey et la CRIIRAD, nous avons animé une conférence "L'état des sites nucléaires aux portes de la région lyonnaise"
10 décembre 2017
Samedi 10 décembre : Participation au rond point à l'entrée de Méximieux (Ain), avec le panneau " Zone d'évacuation en cas d'accident nucléaire majeur " posé sous le panneau de la ville.
9 décembre 2016
RASN, ce vendredi 9 décembre 2016 nous étions présents à Biocoop 80 avenue des frères Lumières pour sensibiliser les clients sur le danger du nucléaire et les alternatives existantes, notamment Enercoop. Beaucoup de discussions, nous constatons que Enercoop est encore peu connu dans le public fréquentant ce magasin Bio. Une après midi positive.
13 octobre 2016
Dans le cadre de l'émission " Le Grain de Sable ", avec ATTAC, Radio Canut nous a invité le jeudi 13 octobre de 18h à 19 h pour un débat sur les problèmes du nucléaires et les alternatives possibles en France. Pendant cette heure de discussion nous avons rappelé l'état du nucléaire dans le monde et en France, des problèmes que cela pose de la mine au déchets. Nous avons aussi rappelé que d'autres solutions sont possible avec NégaWatt et Enercoop.
01 octobre 2016

En soutien au rassemblement à Flamanville pour dire non au réacteur nucléaire EPR qui devait entrer en production début 2012 pour un prix de 3,5 Milliards et qui, en réalité, sera peut-être mis en route en 2018, soit 6 ans de retard et avec un coût de 11 milliards, nous avons fait un petit rassemblement à Lyon.

Place Valmy, nous avons tendu nos banderoles entre les différents poteaux pour dire non au nucléaire. Puis sous une pluie parfois importante nous avons tracté et discuté avec le public pour informer sur les dangers du nucléaire et parler des alternatives comme Enercoop.

Samedi 18 juin 2016

Ce samedi à Lyon, avec l'animation de " SDN Bugey ", et la participation de "Greenpeace Lyon" et "Rhône Alpes sans nucléaire", nous avons réalisé notre première action "ZONE A ÉVACUER EN CAS D'ACCIDENT NUCLÉAIRE MAJEUR", sur les quais du Rhône, vers le palais des congrès. Beaucoup d'automobilistes, notamment vers 10 h, qui semblaient découvrir qu'une centrale atomique était à leur porte, à moins de 35 kilomètres. Nous étions donc en place depuis une heure, quand deux voitures de la police sont arrivées coup sur coup. 7 policiers en sont sortis : contrôle d'identité et surtout explications sur le "pourquoi" de notre présence (-quid de notre autorisation officielle ? inexistante !
-Durée de l'action ?...3 heures, à midi, on file, c'est promis, La discussion s'engage et nous distillons quelques infos sur la centrale, et sur leur rôle à eux, forces de l'ordre en cas de crise grave. Quelques uns nous écoutent avec semble-t-il pas mal d'intérêt, pendant que nous déclinons nom et adresse, alors qu'un autre nous glisse après coup, "qu'en ce moment, dans le contexte actuel, ce n'est pas simple", d'où sans aucun doute ce déploiement de force… (ça, c'est moi qui l'ajoute (Jean Pierre). Ils restent une bonne trentaine de minutes, gyrophares allumés, retenant la plus grande attention des automobilistes.
Puis, les policiers repartent quand la journaliste du Progrès de Lyon arrive pour une interview (parue le 19 sur la page " Villeurbanne "), nous avons également, un contact avec une journaliste de Lyon Capitale, grand média lyonnais. Vous trouverez l'article via ce lien : http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Actualites/Le-temps-de-vie-de-la-centrale-du-Bugey-arrive-a-son-terme.

Mardi 14 juin 2016

Julie, une étudiante en doctorat de sociologie à Oklahoma State University aux Etats-Unis mais résidant en été dans la Drôme nous a contacté pour son intérêt sur le débat sur le nucléaire en France. Elle travail actuellement sur un projet de recherche sur la production du savoir autour du nucléaire. L'objectif de son projet de recherche est d'examiner comment les différents acteurs du débat sur le nucléaire contrôlent la production de l'information sur le nucléaire. Ce projet explore les stratégies et les défis rencontrés par les organisations anti-nucléaires dans le but de mieux comprendre la structure du débat.

Nous étions partie pour une discussion sur l'historique du nucléaire et de l'opposition au nucléaire en France en passant par les alternative de NégaWatt, d'ENERCOOP et aussi du rapport de fin 2014 l'ADEME. Un échange de questions et réponse qui a finalement durée plus d'une heure et demi

Mercredi 4 mai 2016 :

Mercredi 4 mai 2016 : Au 5ème étage de l’université catholique de Lyon nous avons été invités le mercredi 4 mai 2016 par RCF, radio Fourvière à faire une intervention de 7 minutes sur la situation du nucléaire dans notre région et notamment la décision de Ségolène Royal d’étendre les zones de sécurité des centrales de 10 km à 20 km.

Une telle décision est dérisoire et ne change en rien la dangerosité des réacteurs notamment du Bugey qui ont plus de 36 ans. Nous avons fait un rappel de l’accident du Blayais qui nous montre que la France n’est pas à l’abri des caprices du temps ou des secousses sismiques. Nous avons aussi rappelé que près de Pripiat dans les zones encore habitées après l’évacuation en 1986 de 60 000 personnes, en Ukraine, 80% des jeunes de 18 ans, c’est-à-dire des personnes nées 12 ans après le début de la catastrophe de Tchernobyl, souffrent au moins d’une pathologie grave au niveau cardio-vasculaire, rénale, neurologique etc….

Des groupes qui grandissent, ont montré depuis 2005 que l’on peut fournir de l’électircité propre et vivre économiquement dessus avec Enercoop, une coopérative de distribution d’électricité 100% renouvelable.

Mardi 26 avril 2016

le Théâtre Le Griffon de Vaugneray a organisé un spectacle-lecture de textes issus de « La Supplication » de Svetlana Alexievitch, « Cendres sur les mains » de Laurent Gaudé et « Rouge forêt » de Stéphanie Marchais, lus par des adultes et, aussi en vidéo par des enfants. Mise en scène par Bob Dantonel.

Nous avons tenu une table de presse et animé un débat après la représentation. Quelques questions importantes : sur le nombre de victimes, nous avons donc cités les résultats de l’étude de l’académie de New York publiée en juin 2010 qui nous rappelle qu’en Ukraine, Biélorussie et Russie, il y avait à cette date, en juin 2010 entre 600 000 et 900 000 morts, dont au moins 125 000 des 800 000 liquidateurs. Dans la région de Pripiat, (où 60 000 personnes ont été évacuées de la ville et le sont toujours), au moins 80 % des jeunes de 18 ans, c’est-à-dire née 12 ans après le début de la catastrophe, souffrent d’au moins une pathologie grave de types cardio-vasculaire, rénale, neurologique etc. Le malheur est toujours là.

Nous avons rappelé l’existence de Enercoop, une alternative, des scénarios négaWatt, du rapport de l’ADEME d’octobre 2014 indiquant qu’une politique de 100 % renouvelables en 2050 ne coûterait pas plus cher que la politique actuelle de 50 % de nucléaire.

Samedi 23 avril 2016

Nous étions une quinzaine, RASN et Greenpeace Lyon, devant l’ex lieu du Consulat d’Ukraine où nous avons fixé la banderole « Tchernobyl : 30 ans, plus que 999 970… », et déposé des fleurs.

Puis, puis place Valmy où nous avons installé les banderoles « sur la proximité de la centrale du Bugey, et Tchernobyl, Fukushima plus jamais ça, ainsi que distribué les tracts sur Tchernobyl et Fukushima, « Energie nucléaire, nous pouvons dire non…. » et 350 tract préparé pour l’occasion. Beaucoup de piétons sensibles au problème du nucléaire, et quelques nouveaux consommateurs chez Enercoop ! Malheureusement, du fait que la pluie n’a pas cessé nous avons plié à 13 h environ ».

11 mars 2016

Le vendredi 11 mars, nous avons organisé la projection du Film Libres ! de Béatrice et Jean Paul Jaud Résumé : En France, des enfants insouciants… près de la centrale du Blayais ; au Japon, des enfants exilés de leur ville natale, réfugiés et isolés de leurs amis et de la nature… ; Au Danemark, sur une île, des enfants insouciants et joyeux vivent avec les éoliennes, panneaux solaires, etc.
Nous étions une 20e de personnes, toutes les chaises du local occupées, le matériel était apporté par Bertrand pour l'ordinateur, et le vidéoprojecteur de GP Lyon.
Des questions sur Fukushima, le nucléaire actuel au Japon, qu'en cas d'accident la glande thyroïde est touchée par l'iode 131, et non par le Césium comme dit dans le film par l'animateur de la colo, l'état des centrales françaises, etc.

21 décembre2015
Nous accueillons un étudiant en 4ème année de science politique à l'IEP de Lyon dans la branche " Administration publique " et dans le cadre d'un travail sur la participation citoyenne aux décisions d'investissements. Le nucléaire est un exemple de la non démocratie, en partant des décisions de 1974 entre le CEA et Pierre Mesmer, pour continuer avec les enquêtes d'utilité publique pour l'EPR, et le stockage des déchets de combustible entre 2005 et 2007. Pour ces projets, entre autres, les participations citoyennes n'ont pas été prises en compte pour les décisions. Discussion suivie de questions et réponses pendant 1H 15 mn sur la politique nucléaire, les dangers du nucléaire, sur la sureté, Nous lui avons remis des documents sur notre association, le Réseau, ICEDA…
18 décembre 2015
Avec EELV, nous avons participé à la rédaction d'un courrier au Préfet du Rhône et au maire de Saint Priest quant à la présence ou non de matériels radioactifs entreposés à la caserne Chabal à Saint Priest. Dans l'article du Progrès du 25 novembre 2015, concernant l'installation de familles roms sur le site de la caserne Chabal, le maire de Saint Priest dit que la caserne avait pour " vocation le stockage de produits radioactifs ". Or, aujourd'hui, aucun document, à notre connaissance, ne certifie l'évacuation ou non de ces produits dangereux.
28 novembre 2015

Avec la Coalition Climat 21 Rhône, nous avions organisé une grande marche thématique, touchant l’ensemble des éléments liés au climat en tant qu’acteur ou victime (alimentation, énergie, migration….), qui devait se dérouler l’après-midi. Suite à un arrêté préfectoral qui a interdit toute manifestation sur Lyon le samedi nous avons été tracter sur les thèmes de la Cop 21 par petits groupes de 2 à 3 personnes. Ceci afin d’informer les gens de la situation climatique, du nucléaire qui ne sauvera pas le climat, etc..

Si nous avons eu beaucoup de discussions entre midi et 15h30, nous constatons que beaucoup de personnes ne se sentent pas concernées par ce problème. Est-ce le lieu (Bellecour), la date près de noël ? Sans cesse il faut revenir sur le « métier » pour espérer faire avancer les décisions.

11 octobre 2015
ALTERNATIBA - 11 octobre 2015 - Dans le cadre des journées Alternatiba, le dimanche au village regroupant les « porteurs de solution » sur les quais du Rhône, nous avons tenu un stand, pas très loin de CIMES, de Enercoop, de Toits en Transition, etc. Beaucoup de monde et beaucoup de discussions sur le nucléaire et les alternatives. Bien sûr nous avions les documents Enercoop sur notre stand.
4 juillet 2015
Dans le cadre de la journée Rond-points à l'initiabive de SDN Bugey, nous avons organisé un rond point au croisement de la Nationale 6 et départementale 75 avec les collègues de GreenPeace de 8h30 à 11h30. Le groupe SDN 38 nous a vite rejoint pour rappeler à ceux qui partent en vacances qu'ils sont sur un territoire dangereux, tout près d'un site nucléaire.
25 juin 2015
Radio Canut nous a invité le jeudi 25 juin de 18h à 19 h pour un débat sur les problèmes du nucléaires et les alternatives possibles en France. Pendant cette heure de discussion nous avons rappelé l'état du nucléaire dans le monde et en France.
Nous avons aussi rappelé que l'ADEME a sortie un rapport en avril 2015, rapport qui a été bloqué par le gouvernement mais qui a pu paraître suite à des fuites. Rappelons que l'ADEME en faisant ses calculs sur les prix actuels, (pris qui vont pourtant monter pour le nucléaire et descendre pour les énergies renouvelables), estime que l'on pourra être à 100 % de renouvelable en 2050 avec un investissement de 50,5 Md. Dans le cas du scénario officiel (40% renouvelable, 50% nucléaire) il nous faudrait débourser 49,5 Md, autant dire la même chose, puisque les prix vont évoluer à la hausse pour le nucléaire.
25 avril 2015

Samedi 25 avril 2015, commémoration de la catastrophe de Tchernobyl. Le matin nous étions devant l’Hôtel de Ville de Lyon comme des vigies pour alerter nos élus devant le danger d’un futur site de stockage de déchets nucléaire : ICEDA, (installation de conditionnement et entreposage de déchets activés). Nous étions une vingtaine avec nos amis de SDN BUGEY. Une élue est venue discuter avec nous. Une sur 70 auquels nous avions établi chacun un courrier déposé dans chaque mairie d’arrondissement (qui vraisemblablement, ne leur a pas été distribué). C’est bien faible, et la conscience du danger n’est pas encore là.

L’après midi, après la pose d’une banderole « faire part de deuil » de 3 mètres de long pour rappeler le millions de victimes, devant le consulat d’Ukraine, nous sommes partis, sous la pluie, rue Victor Hugo. Cinq fois, au son d'une sirène nous nous sommes accroupis sur un sol trempé pendant que deux jeunes lisaient des textes de Svetlana Alexievitch et René Barjavel.

2 avril 2015
La MJC du Vieux Lyon, place Saint Jean, nous a invités à animer un débat après le film : Into Eternity de Michel Madsen sur l'enfouissement des déchets nucléaires. La soirée était sur le thème « le temps ». Nous avons donc débattu pendant une bonne heure autour des problèmes du nucléaire devant une audience de plus de 30 personnes, jeunes pour la plupart.
14 mars 2015

Fukushima, demain chez nous ? Cette année, à Lyon, pour la commémoration du début de la catastrophe de Fukushima a été organisée, une action sur le thème d'un anagramme entre "CENTRALE NUCLEAIRE" et "LE CANCER ET LA RUINE", par Rhône Alpes sans nucléaire, Greenpeace Lyon... (17 personnes portant chacune une lettre se sont disposées pour former la première combinaison de lettres, puis sur un signal se sont déplacées pour former la seconde composition de l'anagramme).. sur le Cours Charlemagne (Lyon 2 au niveau du quai Arlès-Dufour, et sur l'esplanade François Mitterrand.

06 mars 2015
La MJC, Espace 6 de Lyon 6° nous a invité à animer un débat après la projection du film " La Terre Outragée" de Michel Boganin. Une petite vingtaine de personnes nous a posé beaucoup de questions. La plupart on pris les documents pour une adhésion éventuelle à Enercoop.
20-22 février 2015
Comme chaque année nous étions au salon Primevère. Beaucoup de monde, et beaucoup d'intérêts pour les documents Enercoop que nous avions.
29 janvier 2015
Comme l’an dernier nous avons fait une intervention à l'ENTPE (Ecole Nationale des Travaux Public de l'Etat), auprès d’étudiants de 1° année d'ingénieur (après une prépa). Le groupe a visité la centrale du Bugey et pour équilibrer les informations, nous avons donc fait un exposé sur les problèmes du nucléaire pendant 45 mn, suivi de la même période en questions-réponses sur cette énergie. Très orientés vers la dimension scientifique de cette énergie, les étudiants ont d'abord fait référence aux ingénieurs d'EDF qu'ils ont entendus la veille, pour ensuite commencer à se poser des questions, et prendre à la fin toute la documentation que nous avions amenée.
27 janvier 2015

CONFERENCE SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE à Saint-Priest (69) - MJC Organisée par Rhône Alpes Sans nucléaire en partenariat avec la MJC Jean Cocteau. Animée par Joël Guerry, Docteur-Ingénieur en Energie et Patrick Monnet Rhône Alpes sans nucléaire
" Présentation d'Enercoop, fournisseur d'électricité 100 % renouvelable
" Présentation de la situation énergétique actuelle de la France, puis une vidéo montrant comment le territoire du Mené en Bretagne développe, depuis plusieurs années, des installations d'énergies renouvelables avec comme objectif d'être dans 10 ans un territoire à énergie positive, et les installations photovoltaïques dans la Région de Condrieu (69) (sous réserve)
" Sobriété et efficacité énergétique : exemple de travaux de réhabilitation énergétique d'un immeuble à Bourgoin-Jallieu (38). " Panorama des différentes énergies renouvelables, dressé avec l'état de leur développement en France, en Europe et dans le Monde. Le constat est le grand retard de la France
" Conclusion sur la future loi de transition énergétique qui choisit de continuer avec une énergie nucléaire de plus en plus coûteuse face à des énergies renouvelables déjà compétitives et qui va conduire la France dans une impasse économique avec, en plus, le risque accru d'accident grave en prolongeant les vieux réacteurs nucléaires.
"Une quarantaine de personnes y ont assisté, les questions et débat ont été intéressants puis les discussions ont pu continuer, autour d'un verre, ceci prévu par la MJC Jean Cocteau.

15 novembre 2014
Le samedi 15 novembre 2014 malgré un temps menaçant avec le collectif : Stop Bugey nous étions une petite vingtaine de militants à occuper le rond-point au croisement de l’avenue de l’université et du bd Boulloche à Saint Priest, situé à 30 km de la centrale nucléaire du Bugey. Nous avons été vus par des milliers d’automobilistes, et nous avons distribué le tract « Kit rafistolage, spécial réacteurs nucléaires » à quelques piétons. Cette action s’inscrit dans le cadre de la campagne nationale « Stop Rafistolage ! » initiée par le Réseau “Sortir du nucléaire“, destinée à dénoncer le danger que font courir à la population les centrales nucléaires vieillissantes et demandant l'arrêt immédiat des réacteurs de plus de 30 ans. merci d'avance .
27 septembre 2014

Ce samedi matin 27 septembre, nous avons installé une table d'informations, à proximité du marché Balmont La Duchère pour inciter, les gens intéressés qui ont engagé la conversation, d'écrire ou rencontrer leur député pour qu'ils se prononcent sur la "future loi de Programmation de la transition énergétique. P

Pour la croissance verte" : . oui à l'électricité 100 % renouvelable ENERCOOP, . non au rafistolage des vieux réacteurs...

5 juillet 2014
Nous étions une bonne douzaine à Saint Priest pour renouveler l'action Rond-Point. Une dizaine des ronds-points étaient occupé par des groupe de Stop-Bugey.
29 juin 2014
Journée de Convergence à Mornant. Rhône Alpes sans nucléaire comme un grand nombre d'autres associations qui luttent contre les projets inutiles ont été invitées par le collectif Convergence à faire une intervention lors du rassemblement du 29 juin 2014 à Mornant. Près de 300 personnes étaient présente toute la journée pour échangé, écouter les interventions des groupes contre Notre-Dame des Landes, contre l'OL Land, contre le train Lyon-Turin. , contre l'autoroute A45, contre la ferme des 1000 vaches et bien sûr contre le nucléaire et pour les énergies renouvelables.
26 avril 2014
Pour commémorer l'anniversaire de Tchernobyl, nous nous sommes retrouvés à 150 - 200 personnes, pour un cortège funèbre avec à la tête 5 cercueils de liquidateurs portés chacun par 4 personnes en combinaison blanche depuis la Place des Terreaux jusqu'au Consulat d'Ukraine place Bellecour La Consul était présente sur les lieux. Cortège accompagné par de la musique dont "La Marche funèbre de Chopin". Sur le devant du Consulat, une banderole a été collée comme chaque année, et ont été lus des passages de "La Supplication" près des cercueils... Il faisait beau, c'était très émouvant.
8 mars 2014

Avec les autres groupes du collectif Stop-Bugey nous avons avec nos collègues de GP tenu deux des Ronds-Points de la journée de mobilisation pour rappeler que apèrs Tchernobyl, après Fukushima, il y aura peut-être Bugey.

14,15 et 16 mars 2014
Comme chaque année nous étions au salon Primevère. A côté de notre stand, avec les collègues de Greenpeace, nous avons animé un débat d'une heure à la suite du film "Welcome to Fukushima"
21 février 2014
Nous avons accueilli 14 étudiants et une professeur, enseignante en master 2, sur l'environnement de Paris. Juste avant les stages de fin d'études ces diplomés de Bac + 4 voulaient prendre connaissance de l'approche associative de l'environnement, notamment pour nous sur l'énergie. Nous avons donc en 1h30 dans un cadre d'exposé /questions, expliqué les motivations de notre associations et les objectifs de nos actions.
31 janvier 2014
A l'ENTPE (Ecole Nationale des Travaux Public de l'Etat), un ingénieur en géni civil et un professeur de sciences politique, organisent un forum sur l'énergie nucléaire pour des élèves de 1° année d'ingénieur (après Mat.sup et Mat spé). Après une visite de Superphénix, et pour équilibrer les informations, les professeurs, nous ont demandé de faire une intervention. Le 31 janvier, nous avons donc fait un exposé sur les problèmes du nucléaire pendant 45 mn, suivi de la même période en questions-réponses sur cette énergie. Très orientés vers la dimension scientifique de cette énergie, les étudiants ont d'abord fait référence aux ingénieurs d'EDF qu'ils ont entendus deux jours plus tôt, pour ensuite commencer à se poser des questions, et prendre en partant toute la documentation que nous avions amenée.
6, 7 et 8 décembre 2013

La SAINTÉLYON, est une course à pied qui relie Saint-Étienne à Lyon. Elle s'est déroulée dans la nuit du 7 au 8 décembre 2013. Areva, partenaire de la Fédération Française d’Athlétisme depuis 2009, compte comme chaque année parmi ses sponsors officiels, dévoyant les valeurs du sport pour la promotion de ses activités nuisibles. Areva entretient le mythe d’un nucléaire propre et sans risque, niant sa responsabilité dans la contamination de l’environnement et de nombreux travailleurs, dans les mines d’uranium comme dans les usines de combustible. Devant le Palais des Sports à Gerland, nous avons distribué environ 1000 tracts : recto "Areva nuit à la santé des sportifs et des autres..."- verso : texte spécifique à la SaintéLyon, le tract "Nucléaire de la mine aux déchets tous concernés", et celui sur ICEDA :
- Le vendredi 6 décembre de 18 h à 20 h avec la banderole "barrons la route à l'uranium"
- Samedi 7 décembre de 14 h à 16 h
- Dimanche 8 décembre de 5 h à 11 h avec la banderole".

27 novembre 2013
Dans le cadre du Festival « A nous de voir » à Oullins, à l'occasion du film de Alain de Halleux, "Welcome to Fukushima", nous avons tenu une table de presse dans le hall du théâtre de la Renaissance. Beaucoup de questions sur notre action et un grand intérêt à propos d'Enercoop.
22 novembre 2013
Dans le cadre du spectacle de Nicolas Lambert « Avenir Radieux, une fission française » le théâtre Jean Marais de Saint Fons, nous avons tenu une table de presse dans le hall du théâtre afin d’informer le public sur les dangers du nucléaire et les alternatives.
14 novembre 2013
Nous accueillons deux étudiantes en Sciences Po à Lyon dans la cadre d'un dossier à préparer sur la vie associative. Ces deux étudiantes en licence, nous ont demandé une demi-heure de discussion sur ce sujet. Nous leur avons précisé nos visions du monde associatif et nos convictions sur la politique énergétique de la France et sur le fléau du nucléaire. Au bout d'une heure et demi elles nous ont quittés munies de documents du réseau SDN et de Enercoop
29 octobre 2013
Nous accueillons deux étudiants en Science Politique à Lyon II dans la cadre d’une étude sur le militantisme. En licence, ces deux étudiants nous ont demandé une demi-heure de discussion sur ce sujet. Après avoir expliqué la conviction que nous avons sur une terre nourricière et qu’il faut la respecter, nous avons exposé nos convictions sur la politique énergétique de la France et sur le fléau du nucléaire. Finalement ils nous ont quitté au bout d’une heure et demi munis de documents du réseau SDN et de Enercoop.
Samedi 12 octobre 2012 Le cinéma du LEM de Tassin la Demi-Lune nous a invité à animer un débat après la diffusion du film : The Land Of Hope de Sion Sono. C'est une fiction dans le cadre d'un nouvel accident tel que celui de Fukushima. Après un film assez long, 2h15, il y a eu des échanges filmographiques, puis des questions sur les dangers en France et les alternatives au nucléaire. Plus de cent personnes étaient présentes dans la salle, pour la plupart des cinéphiles abonnés au cinéma du LEM et non des militants contre le nucléaire. Un des spectateurs nous a exprimé son inquiétude quant à la lenteur des hommes politiques et le sentiment que la plupart de ceux-ci veulent garder le nucléaire. Après une petite heure de débat, les échanges ont continué autour d'un verre organisé par le cinéma.
Lundi 27 mai 2013 Suite à l'invitation de Caluire Ecologie, nous avons animé une réunion débat le lundi 27 mai à dans une salle du Ciné-Caluire avec 25 personnes sur le sujet : Quel avenir pour le nucléaire ? Quelles alternatives ? Un exposé d'une heure suivi d'une heure et demi de débat et échanges.
Vendredi 26 avril 2013

A 19 H Rassemblement Place des Terreaux - Lyon 1er, pour la commémoration de la catastrophe de Tchernobyl. L'idée principale est d'installer une ou des banderoles et de dessiner le trèfle " radioactif " sur le sol au milieu de la Place, et de poser dessus chacun une bougie, en mémoire des victimes du nucléaire.

Nous avons ensuite collé une lettre de mort de plus de deux mètres de large sur le mur du consulat d'Ukriane place Bellecour, rappelant qu'il y avait encore 999 973 années de contamination.

Mardi 23 avril 2013

Nous avons animé une soirée débat au Cinéma LE ZOLA à Villeurbanne, Projection du film "Tchernobyl for ever" Un film documentaire réalisé par Alain de Halleux, 2010, 55 min " A travers le portrait de quatre jeunes ukrainiens membres d'un groupe de rock, Tchernobyl for ever nous donne un aperçu de la façon dont la jeunesse du pays perçoit la catastrophe, avec ses conséquences sur la santé de la population plus ou moins proche, mais aussi sociale, politique et économique ".

20 et 25 mars 2013
Dans le cadre de leurs études nous avons accueilli le jeudi 20 mars trois étudiants en seconde année de l’INSA et lundi 25 mars une étudiante en première année de master 2 de Sciences politique à Lyon 2. Les sujets de ces rencontres étaient un peu différents, « Quel est l’avenir du nucléaire en France » pour l’INSA et « pourquoi militez-vous ? » dans le cadre de Sciences politique, mais ont généré de longues discussions qui nous ont permis d’aborder les problèmes du nucléaire très mal connus et les alternatives que l’on peut proposer, éléments qui figurent si peu dans la presse classique.
14 mars 2013

Les Amis de la Terre et la MRE organisait une soirée le jeudi 14 mars sur la catastrophe de Fukushima, en projetant le film " Fukushima c'est nous!" en présence de Olivier Florens, Conseiller Général du Vaucluse. Suite au mauvais temps, Olivier Florens n'a pu venir ni amener le film. Moins d'une heure avant la rencontre les Amis de la Terre nous ont contactés pour animer la soirée. Nous avons répondu positivement et fait ainsi un exposé de une heure sur les dangers du nucléaire et animé ensuite un débat très ouvert sur près d'une heure et demi.
Il y avait également, pour le débat, Kurumi Sugita, japonaise, qui a parlé des problèmes des gens vivant dans les zones à forte radioactivité : les gens qui n'ont pas été évacués, les problèmes familiaux générés : par les séparations, ou par les avis différents de chaque membre de la famille : partir ? pas partir ?, Les personnes qui ont été transférées dans des salles, leur logement ayant été détruits, ne sont toujours pas relogées, etc."

7 février 2013
Des membres de Rhône Alpes sans nucléaire et de Greenpeace Lyon sont allés au CCO de Villeurbanne tenir un stand au début d'un concert. Beaucoup de jeunes. Ont été sensibilisés sur la question du nucléaire, en prenant volontiers la revue et les tracts. Peu ont semblé volontaire pour la chaîne humaine à Paris le 9 mars, préférant pour certains refaire une chaîne à lyon. Quelques personnes avaient besoin d'une vraie et complète information sur le nucléaire et ont fort apprécié la revue "sortir du nucléaire". une bonne expérience, à refaire.
1° février 2013
Dans la cadre d'un forum sur le nucléaire organisé pour des élèves de 1° année d'ingénieur, après une visite de Superphénix, un professeur de l'ENTPE, Ecole d'ingénieur en travaux publics, nous a demandé de donner notre avis sur le nucléaire afin de permettre aux élèves d'avoir plusieurs visions de cette énergie chère et dangereuse. Le 1° février, nous avons donc fait un exposé sur les problèmes du nucléaire pendant 45 mn, suivi de questions et réponses sur cette énergie. Nous remercions cette école d'ingénieur de permettre à ses élèves d'avoir des approches multiples des problèmes de l'énergie.
26 janvier 2013
Orliénas 26 janvier 2013 L’association "Orliénas demain", nous a invité à participer à un Café citoyen le 26 janvier 2013 sur le thème "Peut-on se passer du nucléaire". Après deux cours métrages sur l'énergie et le climat, nous avons fait un exposé de 30 mn, suivi d'un débat. Suite à cela, Sylvain Godinot de l'association Négawatt a de même présenté un diaporama suivit d'un débat. Ce fut un échange satisfaisant de près de 3 heures avec 80 personnes sur l'avenir énergétique de la France
18 décembre 2012
Nous avons accueilli deux lycéennes et un lycéen de classe de 1° venant du lycée Ampère qui, dans le cadre des TPE, doivent réaliser un rapport et monter un exposé sur « l’avenir du nucléaire ». Après avoir eu un entretien avec une personne d’AREVA, ils voulaient un avis autre. Désirant un entretien d’une demi-heure avec quatre questions, - Pourquoi militez-vous contre le nucléaire -Quels sont les dangers du nucléaire – Par quoi pensez vous que l’on puisse le remplacer – Que pensez-vous des réacteurs de 4° génération ? Suite à cette introduction, nous avons discuté une heure et demi, rappelant les dangers du nucléaire de la mine au lieu de stockage des déchets, du scénario négawatt comme modèle d’alternative. Au sujet des réacteurs de génération 4 nous avons rappelé nos principes et ceux de négawatt : dans la construction d’un plan énergétique à long terme on ne prend en compte que les énergies que l’on maîtrise. Les réacteurs de génération 4 ne sont à l’heure actuelle que sur papier, on ne les prend donc pas en compte dans les moyens de productions possibles.
30 novembre 2012
A St-Genis-Laval, le vendredi 30 novembre 2012, dans le cadre de la projection du film « Tous cobayes ? » organisé par l’association L'Ecoclicot, et l'Espace Culturel, Patrick, RASN, a été invité à participer au débat après le film avec Jean Luc Juthier, faucheur volontaire d'OGM, Béatrice Jaud, productrice du film. Nous avons ainsi pu répondre pendant une petite demi-heure aux questions sur le nuclaire, après bien d’autres questions sur les OGM.
23 novembre 2012

Dans le cadre de la soirée film d'un vendredi par mois, la bibliothèque du 1° arrondissement de Lyon nous a invités à coanimer un débat le vendredi 23 novembre 2012 après la diffusion du film " Into Eternity ", reportage sur le site d'enfouissement en profondeur de déchets nucléaires, en construction en Finlande. Nous avons donc tenu un stand.
A la fin du film, Kurumi Sugita, chercheuse au CNRS, professeur des civilisations à l'ENS, qui fait notamment des cours sur les mouvements de populations suite à Tchernobyl, et qui s'est rendue dernièrement au Japon, ainsi que Patrick, ont animé un débat sur les problèmes du nucléaire et les alternatives possibles.
Il a été rappelé que le gouvernement japonais, dans la région de Fukushima, pour permettre aux enfants de rester sur les lieux contaminés, a passé le seuil de tolérance à la radioactivité de 1 m sievert à 20 m sievert par an. Comme en Finlande (sujet du film), en France on est en train de construire un site d'enfouissement à Bure. Il est rappelé aussi que l'on peut acheter son électricité à ENERCOOP, etc.

21 novembre 2012
Nous avons été invités par l'association Survie pour participer à un débat sur les relations France - Gabon. Chantal, Irène et Patrick ont répondu à cette invitation pour tenir une table de presse et participer au débat. Après une présentation des besoins en uranium de la France et les conditions scandaleuses des mines du Niger, rappelé par RASN, Marcel Ona président de Brainforest au Gagon et Bruno Ondo porte-parole du mouvement gabonais " ça suffit comme ça ! " ont longuement exposé les relations France Afrique.
17 novembre 2012
Dans le cadre de la semaine de la solidarité sur la place Bellecour, Les Amis de la Terre nous ont invité à animer une conférence sur les choix énergétiques au niveau individuel. Patrick à répondu à cet appel en présentant le scénario négawatt et la coopérative Enercoop. Une discussion de 45 mn a suivi cette introduction.
24 octobrre 2012
Lors de la soirée organisée à la maison des jeunes de Saint Just, par l'Observatoire des Armements, le film " Les enfants de la bombe " a été projeté, suivi d'un débat, animé par Patrice Bouveret, avec Bruno Barrillot, spécialiste de l'impact des essais de la bombe atomique en Polynésie française. Chantal, Cassandre et Patrick y ont tenu une table de presse
11 - 12 - 13 octobre 2012

Marche des Régugiés du nucléaire : Organisation au sein du collectif STOP BUGEY, du rassemblement pour "l'arrêt du nucléaire", à la Fosse aux Ours à Lyon où a été montée une tour de refroidissement en tissu, et où s'est déroulée une mise en scène de l'accueil des "réfugiés du nucléaire".
Ceux-ci étaient partis à pieds du Bugey depuis le jeudi 11 octobre, fuyant la zone, suite à l'annonce fictive d'un grave accident à la centrale nucléaire du Bugey. Des "réfugiés du nucléaire" sont venus à vélo, également de la centrale de St Alban. "
A leur arrivée, au son d'un compteur Geiger, les réfugiés ont été guidés dans les couloirs de décontamination. Des liquidateurs ont mesuré la dose qu'ils avaient absorbée et les ont orientés vers le centre sanitaire où ils ont été accueillis par une équipe médicale.
Après cette fuite de la zone contaminée, les réfugiés ont pu se rendre sur les stands "Emploi Energies renouvelables" et "Recrutements de liquidateurs" où deux avenirs leur étaient proposés : l'alternative des énergies renouvelables et des économies d'énergie, ressource du futur, ou, pour ceux qui gardaient la confiance dans le nucléaire, étaient invités à s'inscrire dans la liste des liquidateurs afin, selon leur conviction, d'intervenir sur les sites nucléaires en cas d'accident. Cette scénographie a servi de support à des prises de paroles des organisateurs du collectif STOP Bugey devant un millier de personnes.
Après un intermède musical avec le groupe Rural Petzouille, à 15 H 30, la chaîne humaine a déambulé avec enthousiasme dans Lyon pour éveiller l'esprit du public aux dangers du nucléaire depuis le pont de la Guillotière, en passant par la Place Bellecour, la rue de la République, la Place des Cordeliers, puis le pont Lafayette pour revenir à la fosse au ours en longeant le quai Augagneur.
Dans le même temps, la délégation du collectif STOP Bugey s'est rendue à la Préfecture pour remettre un courrier à l'attention du préfet et expliquer les préoccupations des militants contre le nucléaire et pour la révolution énergétique. Au retour de la chaîne, un concert rock des Clouds a animé la suite des prises de paroles des représentants des organisations partenaires (EELV : Michèle Bonneton , Yves Durieux , Yannick Jadot ;
Pour annoncer la chaîne humaine du 9 mars 2013 : Christine Hasse ; Le Réseau sortir du nucléaire : Pierrick Duflos et Marie Hélène Mancinho membres du CA ; Les Alternatif : Claude Brozzoni ; NPA : Maxime Pierrot ; Enercoop : Patrick Monnet ; Contratom Genève). Le concert s'est poursuivi pour une fin de journée festive.

29 mai 2012
Dans les cadre des café-débats organisé chaque mois, le CCO nous a invité à participer à une discussion sur les énergies et notamment le Plan-climat de Villeurbanne. Chantal, Irène, Cassandre, Marcel et Patrick étaient présent pour participer à la discussion et tenir une table de presse.
24 mai 2012
L'association " Cinéma Chaplin " de Rive de Gier, dans le cadre des soirées " Le jeudi du cinéma " nous a invité, en même temps qu'un ingénieur d'EDF, à un débat qui suivrait la projection du film " La Terre outragée ". Patrick en arrivant le soir au cinéma a appris que le film n'était pas arrivé au cinéma et que la soirée était annulée. Etant sur place, ainsi que 45 spectateurs, Patrick a proposé de faire une réunion d'information dans le cinéma. Il y a donc eut un exposé d'une demi heure sur le nucléaire et les alternatives, puis un débat, questions échanges de 1h20. Malgré le fait de n'avoir pas présenté le film l'association " Cinéma Chaplin " a offert à ses adhérents des échanges pendant presque deux heures.
13 mai 2012
Ce Dimanche 13 Mai nous étions au grand parc de Miribel Jonage dans le cadre de la journée "Destination Nature".
Nous avons tenu le stand Chantal et Patrick de Rhône Alpes sans nucléaire et Enercoop. En fin d'après-midi Marie et Emmanuelle nous ont relayés pendant que nous animions une conférence sur les alternatives énergétiques en France.
Dans ce site de loisirs nous avons eu quelques contacts mais le milieu n'est pas propice pour parler politique énergétique, bien qu'il soit fort agréable et qu'il attire beaucoup de monde.
28 avril 2012

à 15 h nous étions une centaine pour un RECUEILLEMENT devant le Consulat d'Ukraine au 30 place Bellecour - Lyon. Nous avons posé sur le trottoir et sur la Place Bellecour, des photos de liquidateurs (200), une bougie devant chaque photo, ainsi que des fleurs, et avons distribué des tracts (dont l'appel à soutien de l'association " Les enfants de Tchernobyl Bélarus " destiné à l'Institut de radioprotection BELRAD), etc.
La forme de ce recueillement a amené beaucoup de personnes à nous demander des informations sur cette " action ". Avec différentes associations dont Grenpeace Lyon, la Frapnna, SDN Bugey, nous avons répondu aux questions de France 3, du Progrès de BFM TV.

26 avril 2012
20 h 30 au cinéma Le Zola à Villeurbanne nous avons organisé une soirée de commémoration sur la catastrophe de Tchernobyl. En support, le cinéma nous a proposé le film de fiction La Terre Outragée de Michale Boganim - Anya, née à Tchernobyl. La catastrophe est arrivée le jour de son mariage. Vingt-six ans après, " La terre outragée " raconte le destin d'Anya et des habitants de la zone.
Environ 70 personnes étaient présentes à cette soirée. Le film a été suivi d'un débat animé par Patrick, autour d'échanges pendant plus d'une heure.
11 mars 2012
Dans le cadre de la Chaîne humaine en commémoration de la catastrophe de Fukushima, notre association s’est occupée, avec l’aide bien sûr des associations avec qui on travaille habituellement, de l’organisation de la chaîne sur le tronçon Lyon – Vienne. Sur ce tronçon nous étions près de 8000.
18 janvier 2012
Invités à Corbas par l'association APECO, (Association pour la Protection de l'Environnement de Corbas) pour animer une partie d'une soirée sur le thème " Le nucléaire, comment s'en sortir ". Marc de NégaWatt a présenté en première phase le scénario négaWatt qui a été publié le 29 septembre 2011. Franceline et Patrick sont ensuite intervenus sur les problèmes du nucléaire et le gouffre financier que cela représentera. Il y a eu pas mal d'échanges sur les deux éléments, mais mettre en route le projet négaWatt ne sera pas facile. Courage.
17 janvier 2012 Chantal et Patrick ont assisté à une conférence organisée par l'Université Populaire de Lyon. Dominique Hertz ingénieur chez AREVA a fait un exposé sur le combustible, le cycle du nucléaire et les différents réacteurs qui vont être construits dans l'avenir. Un exposé pro-nucléaireet basé sur des comparaisons inacceptables : comparer la masse de combustible nucléaire nécessaire pour produire une quantité d'énergie à la masse de pétrole ou charbon pour la même quantité d'énergie, sans évoquer les millions de tonnes de stériles ! Comparer les accidents nucléaires aux accidents de la circulation ! Heureusement l'ensemble des interventions faites par le public ont dénoncé ces abus de langage, ces affirmations sans fondements. S'agit-il des dernières ressources d'AREVA ou le départ d'un discours langue de bois. Méfions nous.
18 décembre 2011
Comme cela a été fait dans d'autres villes dont Avignon, Valence, nous avons organisé une chaine humaine à Lyon. Avec le froid et un peu de neige, nous avons commencé à nous dérouler de la place des Terreaux à 15H, puis rue de la République, pour aller jusqu'à la place Bellecour, dont nous avons occupé tout le tour, pour revenir, tout cela en deux heures à la place des Terreaux. Nous étions, dans la bonne humeur, environ 700. Ceci pour préparer la grande Chaine Humaine de Lyon à Avignon prévue le 11 mars 2012.
4 décembre 2011

Comme l'an dernier nous étions présents à l'arrivée du SaintéLyon, le dimanche matin 4 décembre 2011, pour protester contre le sponsoring de AREVA.

Jean Louis, Chantal, Franceline, Patrick ainsi que Anne Sophie, Cédric, ainsi que d'autres collègues du Réseau et NPA étaient présents pour distribuer près de 1000 tracts. Nos collègues du CA ont pu tenir une banderole dans les gradins du Palais des Sports pendant 40 minutes, ils nous ont ensuite rejoins devant le Palais des Sports jusqu'à 9h 30, (Les personnes de la sécurité nous ayant prié de sortir des bâtiments).

Jeudi 24 novembre 2011

La médiathèque de Chassieu participe chaque année à la manifestation « le Mois du film documentaire ». Dans le cadre de cette animation, la médiathèque a projeté le jeudi 24 novembre le documentaire Tchernobyl for ever, film documentaire réalisé par Alain de Halleux, 2010. Ce documentaire montre bien, par la voie de personnes ukrainiennes, dont 4 jeunes, les conséquences sur la santé de la population plus ou moins proche (espérance longévité de vie diminuée en moyenne de 20 ans, plus de 2 millions de victimes, etc.), mais aussi sociale, politique et économique.
Nous avons été invités (Franceline et Patrick) à animer un débat à la suite de ce film de 52 minutes. Le débat prévu pour se terminer vers 22h a duré jusqu’à 23h10, avec un grand intérêt et beaucoup de questions du public.

5 novembre 2011
Invité par ATTAC, au Forum social local place de la République, avec Chantal, Madeleine, Marcel et Patrick, nous avons animé un atelier sur NégaWatt de 11 h à 13 h et avons fait une conférence débat sur la fin de nucléaire et les alternative à 16h. Il y a eu beaucoup d'échanges lors des ces deux interventions et beaucoup de signature des pétitions sur la table de presse.
15 octobre 2011 Nous étions nombreux de l'association Rhône Alpes sans nucléaire à la grande manifestation pour la fermeture des réacteurs du Bugey à Saint Vulbas le samedi 15 octobre. Notre groupe s'occupait de la table de presse contre le nucléaire et pour Enercoop.. Conctactez www.stop-bugey.org
1° octobre 2011
La Maison Rhodanienne de l'environnemenmt invite la CRIIRAD et Rhône Alpes sans nucléaire pour un café-débat sur le nucléaire et les alternative. Roland Desbords fait une synthèse des dangers du nucléaire. A la suite nous faisons un rappel de la situation nucléaire en France et des alternatives : Enercoop, NégaWatt.... 45 personnes étaient présente dans la salle.
18 juin 2011
Dans le cadre d'une après midi de réflexion "Abandoner le nucléaire, Pourquoi et est-ce possible", avec table ronde et conférence-débat, Europe Ecologie Les Verts, NPA, Attac, les Alternatifs de Bourg en Bresse ont invité RASN à participer à cette discussion. Patrick à animé une conférence en soirée, en rappelant les problèmes posés par le nucléaire et les solutions pour répondre à cela en appliquant le scénario NégaWatt. Beaucoup de questions ont suivi cet exposé. Par contre, comme bien souvent il y avait seulement une dizaine de personnes extérieures aux associations organisatrices.

11 juin 2011

A l’occasion de l’Opération "carton rouge pour le nucléaire" - 55 actions en France, et 5000 manifestants à Paris Pour cette occasion, le « Collectif 38 Gaz de Schiste » a organisé une manifestation devant l’entrée de la Centrale du Bugey. Deux journalistes du Progrès sont venus pour l’interview et la photo, Les associations Rhône Alpes sans nucléaire et Greenpeace Lyon étaient présentes.
9 juin 2011
Dans le cadre des « Jeudi d’attac », l’association Attac du Rhône nous a invités à animer le jeudi 9 juin 2011 une conférence « Comment se passer du nucléaire ». Franceline et Patrick étaient présents pour exprimer la situation du nucléaire, les alternatives, la solution Enercoop, au cours d’un exposé d’une heure. Une discussion débat a suivi avec beaucoup de questions, des demandes de personnes venues s’informer sur la situation du nucléaire. D’autres sont venus semble-t-il pour nous rappeler que nos actions d’opposition au nucléaire et aussi la fondation d’Enercoop n’était que des éléments marginaux. A notre question : « mais que proposez-vous », la réponse était : « rien, peut être ITER. ». Nous avons donc rappelé les caractéristiques d’ITER un projet qui, peut-être, marchera dans 50 ans. Il revient donc dans ces questions l’impératif que chacun doit agir dans sa vie privée (se fournir en électricité chez Enercoop, choisir de préférence les transports en commun etc.) et dans ses actions collectives (associations, vote etc.) en proposant chaque jour des alternatives.
22 mai 2011
Franceline et Patrick, ont tenu un stand à la "6ème rencontre de la BIOdiversité" à St Maurice sur Dargoire, organisée par le collectif ARPE et Potager en compagnie. De nombreuses personnes sont venues discuter et on a pu leur présenter les avantages de se fournir en électricité auprès de ENERCOOP, pour ne plus cautionner le nucléaire.
18 mai 2011
Invités à une conférence publique à Châtillon sur Chalaronne dans l'Ain, organisée par Europe Ecologie les Verts de l'Ain. Franceline et Patrick ont tenu une table de presse et présenté un exposé sur l'état du nucléaire en France, la situation à la centrale du Bugey, la construction d'ICEDA, l'inefficacité du nucléaire pour réduire les consommations de pétrole, ainsi que les alternatives possible en se basant sur le scénario Négawatt, et l'exemple concret de Enercoop, fournisseur d'électricité 100 % verte. Environ 50 personnes étaient présentes
12 mai 2011
Dans le cadre d'une soirée-débats "Quelles énergies pour aujourd'hui et demain" organisée par Europe Ecologie les Verts de Oullins, Patrick et Florence de Greenpeace ont participé aux discussions (et ont rappelé l'état du nucléaire en France et ses dangers), dans un des thèmes sur : Etat de l'énergie en France, la construction d'une politique énergétique réelle au niveau individuel, local et national.
10 mai 2011
Dans le cadre d'une soirée débat "Vers un avenir sans nucléaire", organisée par "le Repaire Viennois de Là-bas si j'y suis", à Vienne au Lycée Robin, Patrick a animé la première phase de la soirée devant 60 personnes en rappelant l'état du nucléaire en France, les principaux dangers du nucléaire. Il a été suivi par Carl, agronome qui a vécu deux ans en Bélarus, puis Etienne, directeur de l'ALE de Vienne et enfin Frédéric, qui a présenté Enercoop comme solution concrète d'alternative énergétique.
27 avril 2011
Invité au bar restaurant TOÏTOÏ, LE ZINC à Villeurbanne par Jean Michel, Patrick a animé un débat contre le nucléaire après la diffusion d'un film de 2006 en commémoration de Tchernobyl. La discussion a duré près d'une heure avec une préoccupation du public sur les risques encourus en France.
26 avril 2011
Rhône Alpes sans nucléaire a organisé une soirée sur les problèmes du nucléaire, au cinéma Le Zola à Villeurbanne avec le film " Au Pays du nucléaire ", suivi d'un échange - débat de 45 minutes. Nous étions 82 personnes dans la salle dont beaucoup se sont informées, documentées, et ont signé les pétitions (La Charte du Réseau, CRIIRAD : « Opposition aux ajouts de substances radioactives dans les objets et matériaux de mon environnement quotidien » et « Pour une transparence totale sur la radioactivité de l’air que nous respirons ») .
23 avril 2011
Une manifestation théâtrale à Lyon pour les 25 ans de Tchernobyl. Nous étions environ 150 personnes de 7 à 77 ans à participer samedi après-midi à un défilé théâtral dans le centre de Lyon, pour célébrer la 25e commémoration de la catastrophe de Tchernobyl et demander la sortie du nucléaire, a constaté un journaliste de l'AFP. Déambulant sur la rue Victor Hugo, les participants se laissaient régulièrement choir au sol, "pour symboliser ce qu'il se passerait en cas d'accident", alors que cinq comédiens déclamaient des textes de René Barjavel, évoquant les risques de l'industrie nucléaire. "Un accident même limité nécessite l'évacuation de 200.000 à 2 millions de personnes dans un rayon de 50 km sous le vent", a récité par exemple une comédienne, alors que d'autres militants distribuaient des tracts aux passants. Avant une dernière mise en scène devant la gare Perrache, nous avons insisté sur la nécessité de mettre en place des politiques "d'efficacité et de sobriété énergétique" comme "le développement des énergies renouvelables".
16 avril 2011

Plusieurs structures lyonnaises (et notamment les associations Karnaval Humanitaire, la Maison de l'Ecologie, et les mouvements de villes en transition locaux) ont organisé une journée sur le thème "changer de vi(ll)e", le 16 avril 2011 au campus de la doua, à Villeurbanne.
Invités à animer un atelier de travail l'après midi sur 'Nucléaire, menace pour le futur", nous avons échangé en petits groupes pendant 2 heures sur cette menace intangible qu'est le nucléaire.

6 avril 2011

L'association étudiante Objectif 21, nous a invité à participer à un débat sur le nucléaire le mercredi 6 avril à 20h à l'amphithéâtre Emilie du Châtelet à la médiathèque Marie Curie de l'INSA, à l'occasion de la semaine nationale du développement durable. Régis, Marcel et Patrick était présent à la soirée.
Le débat devait se faire autour de 5 personnes. Finalement, suite à la situation au Japon la direction communication de EDF et Areva ont demandé aux personnes qui devaient intervenir de ne pas venir. Il y avait donc un Professeur de l'INSA spécialiste en Energie et dans le domaine du nucléaire, Roland Desbordes de la CRIIRAD et Patrick pour Rhône Alpes sans nucléaire. Diaporama, exposés, questions, nous avons échangé et débattu pendant 2h30 avec principalement des étudiants ingénieurs de 3° années.

1° avril 2011
Suite à l'invitation du café-débat Kotopo, 14 rue Leynand lyon 1°, avec Christiane et Patrick, nous avons animé un débat sur le nucléaire et les alternatives. Nous avons introduit le débat avec un diaporama de quarante minutes pour ensuite discuter avec un public très divers, cherchant l'information.
24 mars 2011
Invités par l'association ACER (Association de la Côtière pour l’environnement et la récupération), Franceline et Patrick se sont rendus à Meximieux pour animer une soirée regroupant une soixantaine de personnes, sur les problèmes de la centrale du Bugey: démantèlement du réacteur Bugey 1, quatre autes réacteurs de plus de 30 ans, et puis ICEDA, installation de confinement et d'entreposage de déchets activés et Information du recours devant le Conseil d’Etat demandant l’annulation du décret n° 2010-402 autorisant la construction de l’ICEDA, déposé par 7 associations, dont la CRIIRAD, l’Association Hiéroise de la Défense de l’Environnement à Hières sur Amby, etc.), merci d'avance
19 mars 2011
Nous étions près de 200 devant la Préfecture de Lyon cet après midi pour remettre une lettre au Préfet afin de lui rappeler les dangers représentés par la centrale de Bugey et les 4 réacteurs encore en marche et qui ont près de 30 ans. Franceline, Florence et Patrick on été accueilli par une représentante de la Préfecture pendant vingt minutes.
11 - 13 mars 2011
Comme chaque année nous étions au salon Primevère. L'accident de Fukushima venait d'arriver, ainsi nous avons eu beaucoup de questions, France 3 Rhône Alpes est venu nous voir pendant plus d'une heure. Nous avons organisé une conférence avec le Réseau sortir nucléaire : François, Enercoop : Frédéric et Rhône Alpes sans nucléaire : Patrick, sur l'actualité du nucléaire, et une alternative concrète : Enercoop.
5 décembre 2010
Sainté-Lyon est une grande course entre les deux villes de Saint Etienne et Lyon. Avec Franceline Christiane, Catherine, Nicolas et Patrick, nous étions présente à l'arrivée pour protester contre le sponsoring par AREVA de ce rassemblement sportif. AREVA veut redorer son image en se montrant dans le sport et en faisant oublier qu'il est l'exploitant de mines d'uranium au Niger et constructeur de réacteurs nucléaires, deux activités qui nous laisseront des déchets dangereux pendant des millions d'années
17 novembre 2010

Le 17 novembre 2010, avec Christiane, Laurence et Patrick, nous étions à la conférence de la SFEN (société française de l'énergie nucléaire) pour un exposé : "Nucléaire, un nouveau défi au niveau mondial". Paul Felten, un représentant d'AREVA pour la vente de réacteurs nous a présenté le parc actuel du nucléaire et vanter les qualités de l'EPR. En 2009, les Emirats Arabes Unis ont préféré acheter leur centrale aux coréens plutôt qu'à AREVA car le prix était 30% moins élevé, mais elles sont moins sûres.
Nous avons fait remarquer que l'EPR avait 2 ans de retard en France et 4 ans en Finlande. Réponse : c'est normal, dans tous les prototypes il y a des choses à mettre au point, pourtant l'EPR est en " vente " sur le marché.
Nous avons rappelé la déclaration de l'ASN et des équivalents en Grande Bretagne et Finlande le 2 novembre 2010 à propos de la présence d'un très grand nombre de connexions mécaniques et informatiques entre le système de contrôle-commande en fonctionnement normal et le système de contrôle-commande de sécurité Réponse : Ce problème a été traité un an après la déclaration de l'ASN. Réponse bien énigmatique alors que le problème avait été signalé il y a plusieurs années. Le vocabulaire employé : produits, candidats, jeu, vainqueur, gagnant, développement des besoins, problème d'absorption de l'électricité produite, pays qui se lancent, nous permet de voir dans la personne du conférencier un vrai comportement de VRP qui a pour but de vendre un réacteur nucléaire ou des biscuits, qu'importe la destinée du bien. Christiane et Patrick RASN

13 novembre 2010
Aux Assises nationales Europe Ecologie - Les Verts, au Centre des Congrès : Nous avons tenu une table de presse pour informations sur le nucléaire, et sur ENERCOOP Rhône Alpes. Une centaine de personnes est venue discuter ou se renseigner.
5 novembre 2010
Avec Chantal, Michelle et Patrick, le 5 novembre 2010 : en homme sandwich avec les textes " 5 et 6 novembre : 11 conteneurs de déchets hautement radioactifs vont circuler de La Manche à l'Allemagne. Ils seront stockés temporairement sur le site de Gorleben (en Basse-Saxe) en attente d'une " solution " qui viendra quand ??????? Nous sommes restés une heure de 20h15 à 21h15 à la gare de la Part Dieu. Nous avons discuté avec plusieurs personnes dont un homme qui a travaillé à La Hague.
22 octobre 2010
Patrick accueille trois lycéennes de terminale qui doivent rédiger un dossier de dix pages sur la radioactivité. Explication de la radio activité alpha, bêta et gamma, de leurs origines et des dangers. Rappel que des alternatives au nucléaire existent et donc des alternatives à la radio activité.
20 octobre 2010
Franceline était présente à la conférence : L'autre face cachée du nucléaire français : uranium, Areva et le Niger avec Abdoulahi ATTAYOUB président de l'association " TEMOUST", Roland DESBORDES Président de la CRIIRARD, physicien, et Thomas BORE LL Secrétaire national de l'association Survie. Au cinéma de Mions (centre culturel place Jean Moullin 69780 Mions) le mercredi 20 octobre à 19H.
27 mai 2010
Franceline et Patrick étaient invités à Radio Canut dans l'émission " un grain de sable" de 18h à 19h pour parler des problèmes, des dangers et du coût du nucléaire.
8 mai 2010
Nous étions à Montluel toute la journée pour le festival "Un autre monde".
26 avril 2010
Lundi 26 avril au Ciné 89 à Saint Priest : Documentaire " Niger : la bataille de l'uranium ", puis débat avec Pierre Caminade de Survie Rhône, sur le lien entre la présence au Niger du groupe Areva et les affaires politiques internes nigériennes, Patrick sur la radioactivité et la politique nucléaire de la France, Franceline sur la détresse des enfants vivant dans les zones contaminées en Biélorussie, et l'offre des tickets pectine pour l'Institut Belrad que nous enverrons à l'association " Enfants de Tchernobyl Bélarus " . Il y a eu des questions et réponses.

24 avril 2010

Samedi 24 avril, nous avons organisé une manifestation de la place de la République jusqu'à la place des Terreaux avec 3 freezes ( restés immobiles 5 mn, lorsque la sirène se déclenche, renouvelé 3 fois ) sur la rue de République, et die in sur la place des Terreaux. Nous étions une 60e de personnes (Greenpeace, Europe Ecologie, Verts, et Rhône-Alpes sans nucléaire…) avec distribution d'un tract 4 pages.
26 - 28 février 2010
Comme chaque année nous étions au salon Primevère. Nous avons organisé une conférence avec Cédric et Patrick sur la centrale nucléaire du Bugey et le projet ICEDA (Installation de Conditionnement et d'Entreposage de Déchets Activés)
3/02/2010
Nous étions présents mercredi soir, à une conférence de la SFEN (Société Française d'énergie nucléaire) lors d'une conférence sur le sujet " Nucléaire, va-t-on manquer de combustible ? ". Devant l'affirmation que AREVA était très attentive aux situations dans les mines qu'elle exploitait, nous sommes intervenus pour rappeler la situation au Niger dans les mines d'Arlit et Akoken, où, pour produire 3000 tonnes d'uranium, il faut 160 000 tonnes de charbon, 130 000 tonnes de souffre pour l'acide sulfurique et 13 millions de mètre cube d'eau chaque année. Quant aux réserves d'uranium, un grand économiste du CEA a répondu que nous n'avons pas de crainte à avoir si nous évoluons vers la quatrième génération en 2040, et disposons alors d'un nouveau parc de Réacteurs à neutrons rapide de type Super Phénix !.
26/01/201
Accueil de lycéens du lycée Jean Paul Sartre de Bron de la section Economique et sociale qui ont un rapport à rédiger en groupe sur le nucléaire. Plus de deux heures d'exposé et d'échanges sur l'historique du nucléaire, sa place dans l'énergie nationale et mondiale, les dangers à court et long terme, le coût économique global, les alternatives...
23/01/2010
Nous avons répondu à l'interview d'un chercheur anglais de University of Sussex sur les sujets : Le rôle du nucléaire dans la politique énergétique, l'historique du nucléaire, les particularités de la France dans le cadre du nucléaire. Le rôle du CNDP (Commission nationale du débat public) notamment fin 2005 début 2006 lors des débats sur l'EPR et les déchets. L'étude a pour objectif de faire un comparatif sur la politique nucléaire entre la France, la Grande Bretagne, la Belgique et la Finlande et la façon dont la population peu donner son avis.
12 décembre 2009
Dans le cadre du collectif " Urgence climatique, justice sociale " nous avons organisé une manifestation à Lyon à l'occasion du sommet de Copenhague. Des interventions ont eu lieu près de la Préfecture, devant le grand Lyon, devant EDF, devant la direction de Rhodia, et devant la gare de la Part Dieu. Notre association s'est chargé de la déclaration devant EDF en rappelant le devoir de servie publique de EDF, les danger et le gouffre financier que représente l'énergie nucléaire, et enfin, dans une politique de réduction de la consommation d'énergie, une tarification faible pour les premier 500KWh de consommation, puis une augmentation du prix du KWh à mesure que la consommation augmente.
10 décembre 2009
Suite à une invitation, nous avons participé à une soirée de reflexion sur les économies d'énergie et les problèmes du nucléaire à Saint Pierre La Palud. Une discussion de plus de deux heures avec une groupe d'une quinzaine de personnes.
5 décembre 2009
Nous étions plus de 200 au Flash Mob à 14h15 sur les quai du Rhône près de la fausse aux ours puis place Saint-Jean. Le Flach Mob était organisé par le collectif "Agissons pour le Climat !" dont nous sommes membre..
28 novembre 2009

Forums de discussion à la Bourse du Travail, place Guichard de 14H30 à 17H. Nous étions à l'atelier "Transports-Energie-Social. Un travail à 30 personnes qui a permis des échanges profitables.

L'atelier Nord-Sud et marchandisation était en parallèle.

27 novembre 2009
Soirée débat avec le collectif du Rhône "Urgence climatique -justice sociale" le 27 novembre au CCO , 29 rue Courteline à Villeurbanne à 19h. Nous étions environ 80 personnes. Un débat très ouvert.
19 nobembre 2009
Nous avons participé à l'animation d' une soirée à la MJC de la 3CM à Montluel "Ecologie et droits de l'Homme". Après une intevention d'Amnesty Internantional, et d'un acteur de la Pastoral des migrand, nous avons exposé la situation, au Niger de la population d'Arlit et Akoken où se trouve des mines d'uranium filiales de la COCEMA, et dans lequelles les conditions de travail et d'habitation sont en dehors de toutes les normes sanitaires internationales.
18 novembre 2009
Présent à la conférence de la SFEN (société française d'énergie nucléaire), nous sommes surpris que le Directeur du Centre Opérationnel Production et Marchés d'EDF, déclare à plusieurs reprise que les éoliennes ont besoin de centrales nucléaires pour répondre aux aléas du vent. Nous avons donc rappeler lors de la partie "questions-débats" les performances éoliennes en Espagne (puissance moyenne égale à 28% de la puissance de pointe etc...) , le potentiel éolien en France et la prévisibilité du vent plusieurs jours à l'avace. Suite à cette remarque, l'orateur a admis que la France est un pays favorisé au niveau du vent du fait de plusieurs régions maritimes etc... Devant un tel comportement au cours de l'exposé et la réponse aux questions, on a l'impression que la culture profonde de EDF repose sur la critique sans raison de l'éolien.
12 novembre 2009
Nous avons participer à l'animation d'un debat à la Maison de l'écologie à la suite de la projection du film "Changement climatique, une menace pour la paix", produit par Arte.
3 octobre 2009

Fermons Fessenheim ! Fessenheim est un symbole pour tous ceux qui réclament la sortie du nucléaire. Un moment fort : La manifestation du samedi 3 octobre 2009 à Colmar a été un succès. Tout d'abord de Lyon nous avons organisé un car, mais surtout à Colmar nous étions près de 10 000. Par contre la démocratie à souffert, la préfecture a placé 3 000 policiers étaient autour de la place de la gare de Colmar pour nous empécher de circuler dans la ville. Plusieurs cars allemands et suisses ont été bloqués à la frontière.

3 juillet 2009 Le groupe "Europe Ecologie de Briançon nous invite à une soirée : "Les enjeux du climat et de l'énergie" notamment sur la région briançonnaise et le massif des Ecrins. Nous avons pur intervenir pendant les échanges et tenir une table de presse avec plus de 100 documents distribués.
16 mai 2009 Dans le cadre de la journée "Un autre monde" organisé à Montluel, nous avons tenu une table de presse et informer les participants sur les problèmes de l'énergie
25 avril 2009 Nous étions 250 le samedi 25 avril 2009, à Lyon pour le Chernobyl Day, avec des FLASH MOB puis une marche jusqu'à la place des Terreaux où nous avons fait un die ing pour rappeler la mort de plus de 100 000 personnes dans la région de Tchernobyl, et le fait qu'aujourd'hui encore des centaines de personnes meurent encore des concéquences de cet accident.
20, 21, 22 février 2009 Nous avons tenu un stand au salon Primevère les 20, 21 et 22 février. Comme chaque année nous avons eu beaucoup de contacts, et de questions, notamment suite à l'émission "Pièces à conviction" le 11 février sur France 3 qui a fait découvrir à beaucoup l'état inquiétant des millions de tonnes de déchets venant des mines françaises d'uranium.
13 décembre 2008 "L'exploitation de l'uranium au nord du Niger. Chance ou nuisances pour les populations ?" Cette soirée s'est déroulée le samedi 13 décembre 2008 à la Maison de Passage, 44, rue Saint Georges Lyon 05. Organisé par les associations : Amis Niger Rhône Alpes, , Survie, la CRIIRAD, Rhône Alpes sans nucléaire.
6 décembre 2008 Journée climat : Rhône Alpes sans nucléaire, Greenpeace Lyon, le MAN, les Verts Lyon , la LCR, NPA... on organisé un rassemblement le samedi 6 décembre 2008 à 14H30 à Lyon, place de la République pour exprimer l'urgence d'appliquer les solutions connues pour lutter contre le réchauffement : Sobriété, éfficacité énergétique et énergie renouvelable au niveau individuel et aussi aux niveaux locas, régional et national. 240 documents "ni nucléaire, ni effet de serre " et 800 tracts "Du local au global".
25 octobre 2008 Manifestation à Tricastin organisée par le groupe anti nucléaire 84. Avec le groupe de Greenpeace de Lyon nous sommes descendus à 14 pour exprimer notre crainte devant la suite des accidents qui se sont produits à la centrale de Tricastin.
24 octobre 2008 Franceline et Huguette sont allées à Genève pour participer à l'action de vigile devant l'OMS (Organisation Mondiale pour la Santé) afin d'exprimer leur opposition à la subordination de l'OMS à l'AIEA (Agence Internationale de l'Energie Nucléaire) dans tous les domaines qui se rapprochent du nucléaire civil et militaire.
27 septembre 2008 Tenue d'une table de presse place Saint Jean (dans le cadre du Forum Social), nous avons rencontré des volontaires pour se fournir chez Enercoop.
12 Juillet 2008 4000 personnes à la manifestation à Paris contre la politique énergétique française, avec un car venat de Chambéry et Lyon. Merci Franceline pour la coordination.
15 et 16 mai 2008

COLLOQUE " VIVRE TCHERNOBYL " les 15 et 16 mai : Lors de ce colloque, organisé par la Région Rhône-Alpes, nous avons été invités à tenir un stand et nous avons pu assister aux conférences, tenues par les intervenants, et débats :
- Territoires contaminés, entre autres par le Césium sur les sols donc : légumes, champignons, viande par l'herbe, lait, œufs, etc… Beaucoup d'enfants, qui consomment ces produits, sont atteints car leurs familles n'ont pas les moyens d'acheter des aliments sains.
- Accord OMS/AIEA : appel à participer à la Vigie pour une heure, un jour, une semaine à Genève, devant le siège de l'OMS, depuis le 26 avril 2007.. La conclusion de ce colloque a été la promesse des Verts de la Région, de rester en contact avec les intervenants afin de les aider à améliorer les conditions de vie des gens vivant sur ces territoires contaminés.

26 avril 2008

Tchernobyl : Nous étions une centaine au rassemblement sur la place des Terreaux à Lyon aves les Verts de Lyon, Greenpeace, le MAN, la LCR .: Nous avions des messages ironiques comme "Nucléaire, même pas peur !", "Mes déchets j'y pense et puis j'oublie" ...et un tract explicatif sur nos inquiétudes d'un nouveau Tchenobyl en France et les alternatives possibles.

29 février 1° et 2 mars 2008 Primevère : Comme chaque année, Rhône Alpes sans nucléaire a tenu un stand au 22° salon primevère à Eurexpo, Lyon-Chassieu les 29 février et 1° et 2 mars 2008. Information, nouveaux documents, conseils.
31 janvier 2008 Nous avons participé à une conférence de presse avec le réseau Sortir du nucléaire qui a invité Almoustapha ALHACE à Lyon après son passage à Valence avec la CRIIRAD.Almoustapha ALHACE, président de l'ONG nigérienne, Aghir in Man milite pour de meilleures conditions de travail dans les mines d'uranium au Niger où la situation est déplorable. Vous trouverez dans la page "Actualité" un résumé de cette conférence de presse.
8 décembre 2007 Le 8 décembre, journée mondiale pour le climat. A Lyon nous avons organiséun avec Les Verts, GreenPeace, Le MAN un carnaval climatique de 15 H à 17 H place de la république. 2000 tracts amenés par les Verts ont été distribués.
10 novembre 2007 Le collectif Stop-ITER a organisé une manifestation à Marseille le 10 novembre 2007. Nous avons organisé un transport collectif en car au départ de Lyon. Il y avait 1200 personnes à cette manifestation, et une bonne réception du public. monnet.patrick2@wanadoo.fr .
10 et 11 octobre 2007
: EDF était présente dans une " maison " à Lyon Place de la République, concernant 2 thèmes : La maîtrise des consommations d'énergie et la production d'énergie dans l'habitat (pompes à chaleur, chauffe-eau électro-solaire, photovoltaïque). Nous étions également présents pour rappeler que EDF est surtout productrice d'énergie NUCLEAIRE, avec tous les risques que cela comporte, et les déchets radioactifs génèrés qui s'accumulent, etc.
7 octobre 2007
Tenue d'un stand (par F. Fanton et B. Dattrino) à "C'est tout vert ", la foire écologique du Nord Isère à la Tour du Pin, au Centre EQUINOXE.
26 avril 2007

Le 26 avril, 21ème anniversaire de la catastrophe de Tchernoby l :

* Le matin de 10 h à 12H au marché Saint Antoine : Vente de pommes et pommes de terre de Tchernobyl à bas prix. Pour les gens pro-nucléaire, nous proposons de signer l'engagement de devenir liquidateur en cas d'accident..

* Le soir à 18H30, en combinaison blanche devant la FNAC rue de la république Lyon 2° tractage contre le nucléaire et proposition des alternatives à cette catastrophe, qui malheureusement pourrait se reproduire.

Mardi 06 mars 2007
Quelles énergies pour demain, Nucléaire ou alternatives ? Conférence à 19H30, à la Maison de l 'Ecologie 4 rue Bodin 69001 Lyon (Funiculaire Croix-Paquet ou Croix-Rousse)
23,24,25 février 2007

Primevère : Comme chaque année, Rhône Alpes sans nucléaire a tenu un stand au 21° salon primevère à Eurexpo, Lyon-Chassieu les 23, 24, 25 février 2007

Mercredi 21 février 2007
Un film : ULTIM ATOM suivit d 'un débat, au Théâtre " Le carré 30 " à 20H30, le 12, rue Pizay Lyon 1°.

Vendredi 16 février 2007

Quelles énergies pour demain, Nucléaire ou alternatives ? Conférence au Palais du Travail, 9 place Lazare Goujon 69100 Villeurbanne (Métro A Gratte Ciel)
Vendredi 9 février 2007
Quelles énergies pour demain, Nucléaire ou alternatives ? Conférence à 19H30 à la Maison Rhodanienne de l 'Environnement, 32 rue St Hélène 69002 Lyon.

Vendredi 2 février 2007

Quelles énergies pour demain, Nucléaire ou alternatives ? Conférence à 20H, organisée avec Saint Priest Ecologie et les Verts, Salle Chrysostome, 8, rue Chrysostome 69800 ST PRIEST. (Bus : 53 arrêt Salengro, accès par l 'avenue de la Gare)

15/12/2006 : Table de presse au concert du groupe " La Ruda Salska " au Ninkasi Kao à Gerlan, Lyon 7°. Prise de parole quelques minutes entre le groupe d'ouverture et La Ruda Salska afin de toucher un milieu jeune sur les problèmes de l'énergie.
28 novembre2006 Rencontre débat sur l'énergie en Europe, avec la CFDT les Verts, GreenPeace, le réseau "Sortir du nucléaire", à la salle Latreille, Théâtre des jeunes année, rue de Bourgogne à Vaise. Tenue d'une table de presse et participation au débat.
23 novembre 2006

Participation à la soirée « Réchauffement climatique et disparition des espèces » à Heyrieux le 23 novembre. Tenue d'un table de presse, signatures sur la pétition internationale contre l’EPR. Soirée autour du film : Mal de Terre - l’avenir de la vie sur la Terre (conçu et écrit par Hubert Reeves) Intervenants : Benoît Reeves et Alain Superbie Organisé par : Espace Terre – 38 St Georges d’Espéranche et La Sauvegarde de la Nature et de l’Environnement – 38 Heyrieux

8 octobre 2006 Stand à " C'est tout vert " (foire écologique du nord Isère) à la Tour du Pin avec la pétition " Appel International contre le réacteur nucléaire EPR " à faire signer, distribution de tracts concernant : manifestation du 17 mars 2007, info sur les déchets nucléaires, sur l'accident nucléaire à Forsmark (Suède), etc.
12 septembre 2006 Table de presse au Centre Culturelle de Villeurbanne lors de la conférence de Jean Jouzet Climatologue et Sylvain Chirat de l'Agence Locale de l'Energie : "Le changement climatique : comprendre et agir"
Septembre 2006 Table de presse aux Nuits Métisses à Vénissieux
Août 2006 Participation en Dordogne au rassemblement sur le militantisme et les énergie renouvelable.
3, 4, 5 mars 2006 Primevère : tenue d'un stand au salon primevère : le public se montre de plus en plus concerné et demande maintenant des solutions de sortie du nucléaire. C'est pourquoi nous vendons beaucoup d'exemplaires du livre La Maison des NégaWatts, le guide malin de l'énergie etc.
12 janvier 2006 Intervention au débat sur les déchets nucléaire au Palais des Congrès de Lyon lors de la clôture du "débat" sur les déchets nucléaires.
Régulièrement Information du public à la gare de la Part-Dieu sur les transports des déchets nucléaire avec des affiches sandwich : "Savez-vous que des produits radioactifs circulent régulièrement sur le réseau routier et le réseau ferroviaire ?"
23 Novembre 2005 Action de protestation devant l'Université Jean Moulin à Lyon contre le débat public sur la construction de l'EPR. Débat qui n'a lieu que pour montrer une image démocratique alors que les décisions sont déjà prise.
24 Septembre 2005 Manifestation contre l'enfouissement des déchets nucléaires à Bar le Duc (Meuse). Organisation d'un car au départ de Lyon.
25 Juin 2005 Nuit contre les déchets nucléaire. Rassemblement à Saint Priest devant un site de stockage avec d'autres associations.