ACCUEIL * VIE DU GROUPE * AGENDA * ACTUALITE * RECHAUFFEMENT * RADIOACTIVIE * PARC NUCLEAIRE * DECHETS * SECURITE * PETITS CONSEILS * INFO-ENERGIES * ALTERNATIVES * NEGAWATT * LIENS

  NégaWatt :

 

 

Une véritable politique énergétique :

Notre économie reste fondée sur le dogme intangible de la croissance. Il est urgent de rompre avec cette idée, autrement une véritable crise de l'énergie sera devant nous. Pénurie des ressources, risque majeur de conflit, et progression de l'inégalité.

Les exigences :
- La communauté internationale est unanime sur la nécessité de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 50% d'ici 2050, dont 75% pour les pays du G8.
Chirac à Johannesburg :" Notre maison brûle et nous regardons ailleurs " il faut agir.

Eliminer les risques industriels et environnementaux :
- Gaz à effet de serre
- Déchets de longue durée, dont les déchets nucléaires.

Il nous faut adopter une démarche : " Comment mieux consommer et moins ", avant de " comment produire plus " et donc adopter trois régles :
- La Sobriété,
- L' Efficacité,
- Les Energie renouvelable.

Les négaWatts caractérisent l'énergie non-consommée grâce à un usage plus sobre et plus efficace de l'énergie.
Les gisements de négawatts sont impressionnants : avec des solutions aujourd'hui fiables et éprouvées, ils représentent à eux seuls plus de la moitié de la consommation mondiale actuelle.
La " production " de négaWatts bénéficie d'atouts formidables : absence de pollution et de nuisance, décentralisation, création d'emplois.
Les actions systématiques de sobriété et d'efficacité réduisent nos besoins d'énergie à la source. Bien réparties, décentralisées, ayant un impact moindre sur notre environnement, les énergies renouvelables (soleil, hydraulique, éolienne, biomasse, géothermie) sont les seules qui permettent d'équilibrer durablement nos besoins avec les ressources de notre planète.


Electricité : ( 22% de la consommation dont 17% en nucléaire).
- Réglementation plus stricte de la consommation des appareils classés de A++ à G. (Efficacité, veille, …). Evolution des seuils de performance.
- Baisse de TVA sur le matériel efficace : Appareil A++. Les ampoules et les appareils du froid représente 3 fois la consommation de la SNCF).
- Puis interdire dans les 10 ans les ampoules à incandescence, les réfrigérateurs à absorption, et éliminer les appareil de catégorie de C à G etc…
- Remplacer du chauffage électrique.
- Améliorer les tarifs d'achat pour les filières vertes qui débutent en France. Ex : Enercoop etc...

Transport :
- Fixer un objectif de réduction de 1% par an du kilométrage des voitures (14 000/ ans de nos jours avec 7.1 L/100 km vers 11 000 kms en 2050 avec 4.1 L aux 100).
- Limitation de la puissance des véhicules sur le marché.
- Inciter fiscalement les constructeurs à développer des véhicules propres.
- Afficher clairement une progression des coûts des carburants selon un calendrier afin que les constructeurs aient le temps de s'adapter.
- Favoriser l'usage collectif des véhicules : ex : Modulation du tarif de péage en fonction du nombre d'occupants, covoiturage organisés.
- Prendre en compte la question énergétique dans tout projet important d'urbanisme. Le TGV consomme 4 fois moins d'énergie que l'autoroute.
- Augmenter les crédits pour les transports en communs.
- S'engager sur un rééquilibrage fer/route à l'horizon 2015.
- Développer les liaisons ferroviaires régionales.
- Donner la priorité aux piétons et vélos en réservant des surfaces minimales sur la voirie et en modifiant le code de la route.
- Etendre les exonérations de la TIPP à tous les biocarburants en interdisant leurs productions par une agriculture intensive qui utilise des pesticides et porte une atteinte énorme à l'équilibre de l'environnement.

Bâtiment - Chaleur :
- Introduire l'eau chaude solaire dans les bâtiments de référence. (Barcelone : tous les bâtiments neuf doivent être autonome). Puis imposer des taux par régions ou collectivités locales. (Pour l'eau chaude d'un habitant, il faut : un capteur solaire thermique de 1 m2 ou la surface d'une place de parking en photovoltaïque).
- Plan national d'isolation des bâtiments anciens. Fixer un objectif de 4% par an, et créer ainsi 200 000 emplois.
- Rendre les bâtiments neufs de plus en plus performants. Renforcement des normes tous les 5 ans.
- Encourager la conception bioclimatique et le non recours à la climatisation.
- Former les architectes et les constructeurs aux techniques bioclimatiques.

En général :
- Interdire la publicité conduisant au gaspillage.
- Généraliser l'étiquetage énergie (A++, ... C..) pour améliorer la sensibilité des acheteurs.
- Moduler les taux des taxes et imports en fonction du classement de A à C. (TVA, Vignettes, Taxes sur le foncier).
- Accorder une mission et des crédits stables à l'ADEME.
- Etendre le mécanisme de la Programmation Pluriannuelle des Investissements (PPI) à l'efficacité énergétique.
- Intégrer le volet négaWatt obligatoire dans les Schémas d'Aménagement et les Plans Locaux d'Urbanisme intégrant des objectifs quantifiés.
- Rendre l'Etat exemplaire.
- Encourager le développement des activités de service énergétique (diagnostic, bilan, projet)
- Mobiliser les citoyens par une politique publique d'information et de communication ambitieuse sur la sobriété, l'efficacité, et les énergies renouvelables.
- Mettre en œuvre un volet pédagogique négaWatt dans le programme scolaire de l'école primaire au lycée.
- Lancer un vaste programme de formation négaWatt dans tous les secteurs professionnels.
- Promouvoir le métier de conseil négaWatt indépendant des fournisseurs d'énergie.
- Réduire notre dépendance énergétique envers les énergies fossiles (pétrole, gaz, charbon, uranium..)
- Développer la cogénération.
- Faciliter le financement des équipements par des crédits à taux bonifiés. Créer les " livret négaWatt " sur le modèle des livrets A ou des plans épargne logement.
- Rendre l'achat du biogaz et son injection dans le réseau GDF obligatoire.
- Favoriser les filières de bois recyclé dans le cadre de la proximité.
- Basculer les crédits de recherche vers la maîtrise de l'énergie et les renouvelables.

Soumettre le marché à des règles sociales et environnementales avec des analyses à longs termes.

Vous pouvez consulter le site : http://www.negawatt.org